Styles

Quels sont les différents types de street art ?

Au cours de ces dernières années, de nombreux artistes ont développé de nouvelles techniques d’art urbain. Le street art désigne en effet toutes les formes d’art qui peuvent être pratiquées dans la rue. Parmi ces types d’art se trouve le flash mobbing, la mosaïque, la fresque, le graffiti, le sticker, le yarn bombing, le pochoir et aussi l’installation de rue. Ils ne sont pas considérés comme des actes de vandalisme, mais rendent la ville plus belle au contraire. Le street art s’invite même dans les grands musées. Focus sur les différentes catégories de street art.

Quelles formes de street art existent ?

Les techniques de street art sont variées et nombreuses. Elles ne représentent plus seulement des peintures qui sont réalisées avec une bombe, mais tout un ensemble d’arts présents dans les rues. Le pochoir est sans doute la discipline la plus facile à pratiquer. Il est très répandu, car tout le monde peut le faire en général, sans avoir besoin d’une âme d’artiste.

Le pochoir, l’outil à employer pour faire ce type d’art urbain est souvent du simple carton ou du papier. Il permet de créer une fresque pouvant être reproduite rapidement et simplement dans la rue. De la peinture au rouleau ou une bombe de peinture aérosol est utilisée pour imiter le dessin souhaité.

La mosaïque est une technique qui consiste à réaliser une œuvre à partir de différents morceaux de matériaux. Avec ces derniers, les artistes peuvent former ainsi des mots ou des visages. En se servant d’un système de projection et de lumière, la projection numérique est également l’une des diverses formes de street art. Elle est souvent pratiquée durant la fête des Lumières dans certaines villes.

Le tape art est une variante des stickers et des autocollants. C’est une technique de street art qui consiste à utiliser des rubans adhésifs pour créer des œuvres. Deux sous-catégories existent : le duct tape art et le brown tape art. Le premier se fait en se servant des rubans adhésifs toilés. Quant au second, l’artiste se munit du scotch marron et du scotch transparent.

Qu’est-ce que le graffiti dans le street art ?

Dans le street art, le graffiti se définit comme un dessin ou une inscription griffonnée sur un mur par des artistes. Il peut désigner n’importe quel dessin, écriture ou gravure que tout le monde aperçoit dans la rue. Ils sont plutôt vus comme un acte illégal ou du vandalisme. Il faut alors une approbation auprès des autorités compétentes ou au propriétaire des lieux avant de le réaliser. D’habitude, une bombe de peinture ou un rouleau de peinture est utilisé pour le pratiquer.

Quelles différences entre tags et graffitis ?

Les graffitis et les tags sont différents même s’il s’agit d’inscriptions sur un mur ou sur un autre support. La connotation des tags est beaucoup plus péjorative. Souvent, ils font référence au vandalisme et à la dégradation des biens d’autrui, tout en affirmant le style de l’artiste.

Les tags sont généralement présents sur les murs et les façades des bâtiments abandonnés et les vitrines des magasins fermés, avec des « signatures ». On peut voir énormément de tags par exemple dans les skate-parks, mais en regardant plus près autour, on peut en observer tous les jours, que ce soit sur les rambardes, dans les bus, dans le métro, et même dans les toilettes publiques.

Le street art, loin d’être un acte de vandalisme

Plutôt considéré comme des actes illicites, le street art se présente par contre comme un art qui permet d’affirmer le style de l’artiste directement dans la rue. Actuellement, il a une connotation assez positive. En effet, il symbolise chaque forme d’art de la rue.

En général, les artistes passent par les graffitis et les tags avant d’être qualifiés comme de vrais « street artistes ». Ils sont appelés à réaliser des fresques, voire à participer à des expositions dans les musées.

Dans les grandes villes de France, il n’est pas rare de remarquer de larges peintures faites sur un mur entier d’un bâtiment. Elles ont été œuvrées par des artistes pratiquant l’art urbain et qui sont reconnus à l’international. Certains ont même remporté des trophées comme le Golden Street Art.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.