Le street art à Melbourne

Gamme diversifiée, sous-cultures et festivals

Melbourne

Melbourne, la 2e plus grande ville en Australie, a acquis une notoriété internationale pour sa gamme diversifiée de street art et de sous-cultures associées. Tout au long des années 70 et 80, une grande partie des jeunes de la ville ont été influencés par les graffitis de New-York. Après le tournant du siècle, quand l'art du pochoir s'est fait connaître au Royaume-Uni, Melbourne a été la première grande ville en dehors du Royaume-Uni à adopter cette forme d'art, ce qui a provoqué une forte augmentation de la sensibilité du public à la notion de street art.

Autour du tournant du 21e siècle, en l'espace de 3 à 4 ans, de nombreuses autres formes de street art ont commencé à apparaître à Melbourne, y compris l'art du pochoir, le sticker art et diverses formes d'installations de rue et de graffitis inversés. Les tags (marquages) sont devenus de moins en moins populaires puisque le public et les conseils locaux voient le street art comme une forme d'art et les tags comme du vandalisme.

Melbourne est devenu un endroit attrayant pour les artistes de graffiti à la fois locaux et ceux qui arrivent de l'étranger pour laisser leur marque.

D'éminents artistes de rue internationaux ont contribué aux oeuvres des rues de Melbourne. Parmi ceux-cis, on peut compter Banksy, Above, Fafi, D*FACE et plusieurs autres.

LES Festivals

Le premier festival de pochoir dans le monde a eu lieu à Melbourne en 2004. Au cours de ce festival, de nombreux grands artistes de rue internationaux y ont été exposés.

L'exposition « Space Invaders » qui a lieu à la National Gallery of Australia (NGA) à Canberra mettait en vedette plusieurs artistes de rue de premier plan. L'exposition a débuté le 29 octobre 2010 et a été en tournée en Australie au cours des 2 années suivantes.


Rédaction par : Réseau Arts3
Autres articles